Suivez nous :

Pédicure / Podologue

Accueil CARPIMKO Pédicure / Podologue

Le métier de pédicure podologue est un métier spécifique dont les particularités ne sont pas totalement prises en compte par le régime obligatoire de prévoyance et de retraite CARPIMKO qui couvre des métiers très différents. Ce constat, réalisé pour la caisse de régime obligatoire de prévoyance et retraite vaut aussi pour les contrats de prévoyance ou de retraite dits Madelin. De ce fait, le cabinet Raoult a souhaité développer avec mon-assurance-madelin.fr une approche réellement adaptée au métier de pédicure podologue libéral.

Assurances complémentaires Pédicures / Podologues
Schéma explicatif assurances complémentaires madelin des Pédicures / Podologues

Que retenir en synthèse de l’indemnisation CARPIMKO en cas de maladie, invalidité ou décès pour le pédicure podologue libéral ?

  • Maladie : l’indemnisation débute seulement après 3 mois et il n’y a donc aucune indemnisation avant. Après 3 mois, l’indemnisation journalière est de 49,72€ + 8,94€ si vous avez une personne à charge, soit 1 492€ + 268€ soit 1760 € par mois.
  • Invalidité : l’indemnisation démarre à partir du 366ième jour après l’arrêt de travail et s’arrête à 65 ans. Pour une invalidité partielle (capacité de travail existante mais supérieure aux 2/3), l’indemnisation est de 745€ par mois. Pour une invalidité totale, l’indemnisation est de 1 490€ par mois, plus 447€ par mois si vous avez une personne à charge.
  • Décès : la rente de « survie » est de 754 € par mois sous conditions.

Pédicures podologues, vous souhaitez en savoir plus sur votre indemnisation du régime obligatoire en cas de maladie, décès ou invalidité ?

En cas de maladie :

Suite à votre arrêt maladie, un temps de carence de 90 jours est obligatoire avant de pouvoir percevoir des indemnités journalières, indemnités journalières qui s’arrêtent au 365ième jour suivant l’arrêt de travail. Cette indemnisation est ensuite de 50 € par jour + 9 € si une personne est à charge, correspondant à 1 492€ + 268€ par mois si vous avez une personne à charge. Une majoration est possible en cas de stricte nécessité d’avoir l’assistance d’une tierce personne : 18 € par jour sans toutefois être cumulable avec l’indemnité précédente.

Le pédicure podologue, avec un contrat de prévoyance facultatif complémentaire, pourra obtenir deux choses : premièrement, percevoir des indemnités durant le temps de carence du régime obligatoire. Secondement, compléter les indemnités versées par la CARPIMKO à hauteur de ce qu’il jugera nécessaire pour lui assurer un niveau de vie adapté et répondre aux besoins de votre famille.

En cas d’invalidité :

Comment définir simplement l’invalidité dans le contexte du régime obligatoire et des assurances prévoyance complémentaires ? Le déclencheur consiste en la perte de facultés humaines, perte qui impacte la capacité normale d’un individu de travailler, de façon définitive et génère une perte de revenus. N’hésitez pas à consulter le lexique de mon assurancemadelin.fr pour plus de détails.

Concernant le pédicure podologue, l’indemnisation au titre de l’invalidité du régime obligatoire interviendra à partir du 366ème jour suivant l’arrêt de travail pour s’arrêter au 65ième anniversaire. Deux cas de figure sont alors possibles :

  • Si votre invalidité est d’au moins 66%, vous bénéficiez alors de 745€ par mois.
  • Si votre invalidité est de 100% c’est à dire totale, l’indemnisation est de 1 490€ par mois, plus 447€ par mois si vous avez une personne à charge.

Notez que si vous avez plus de 60 ans, en tant que pédicure podologue invalide vous ne serez pas indemnisé au motif d’une possible retraite anticipée.

Nous venons donc de constater que, quel que soit la configuration, la CARPIMKO indemnise très mal l’invalidité. Un second point essentiel, souvent négligé par les pédicures podologues libéraux, consiste à savoir comment est évaluée l’invalidité et si ce mode prend en compte la capacité d’exercer un autre métier. Dans le cas de la CARPIMKO, vous ne serez pas indemnisable si vous pouvez exercer un autre métier au motif que vous conservez une capacité de travail théorique (et même si ce n’est pas le métier choisi ou que vous ne pourrez pas obtenir les mêmes revenus). Pour ces deux raisons, vous devez souscrire un contrat de prévoyance complémentaire dit Madelin qui prendra en compte l’incapacité de continuer à exercer en tant que pédicure podologue via une évaluation de l’invalidité sur un strict mode professionnel à l’exclusion de toutes références à votre régime obligatoire et à de potentiels autres référentiels ou barèmes.

En cas de décès :

En cas de décès, votre famille peut se voir verser jusqu’à 3 types de prestations différentes :

Un capital décès est versé au lendemain du décès de l’adhérent. Ainsi vos proches peuvent faire face à des dépenses courantes sous réserve de réaliser les formalités administratives préalables. Ce capital varie de 9 040€ à 27120 € en fonction de la situation familiale comme nous vous le détaillons ci-après.

Pour le conjoint survivant, une rente pourra lui être versée. On l’appelle la rente de survie, qui est soit viagère, c’est-à-dire versée jusqu’à son décès, ou qui sera versée pour une durée définie. Elle s’élève à 9040 € / an soit environ 754 € par mois tout en étant sous conditions.

La dernière prestation est la rente éducation, destinée à vos enfants. Elle est versée pour les soutenir durant leurs études, et peut être versée jusqu’à 25 ans s’ils effectuent des études longues. Prévoir 6780 € / enfant / an sous conditions soit 565 € par mois.

 

Prestations CARPIMKOMontants
Capital
  • Conjoint sans enfant 18 080€
  • Conjoint avec enfant : 27 120€
  • Enfant sans conjoint : 9 040€
Rente conjoint
  • 9040€ par an sous conditions
Rente enfant
  • Rente éducation 6780€ / an / enfant sous conditions

Pourquoi la protection sociale des pédicures podologues est-elle différente ?

La protection sociale des pédicures podologues est différente, car vous faites partie des professions libérales. De ce fait, vos prestations sociales et les modalités liées sont totalement différentes de celles des salariés d’une entreprise classique. Ces prestations sociales concernent la maladie, la grossesse, l’invalidité, vos remboursements de frais médicaux / de santé ou encore la retraite. Mais d’une garantie à l’autre, les prestations versées sont différentes et vous pourrez être surpris des montants perçus car par exemple, le pédicure podologue n’est pas mieux indemnisé s’il est dans l’incapacité définitive de travailler que « seulement » malade quelques mois.

Les contrats Madelin proposent de très bons avantages aux pédicures podologues libéraux pour traiter ces faiblesses.

Quels sont les avantages d’une assurance professionnelle pour le podologue pédicure ?

Une assurance professionnelle Madelin offre des indemnisations supplémentaires, pour compléter (ou remplacer) celles versées par la CARPIMKO qui sont faibles, en comparaison aux revenus dégagés par votre activité en rythme de croisière.

Par exemple en cas de maladie, vous pourrez cumuler les indemnités versées par votre régime obligatoire d’un montant de 1 492€ par mois et celles versées par votre assurance professionnelle pour arriver au même montant que votre revenu ou même de ce que vous aurez estimé nécessaire pour subvenir aux besoins de votre foyer et de vous-même. Sachez aussi que vous pourrez choisir un délai de carence inférieur au régime obligatoire pour ne pas passer 3 mois sans toucher aucun revenu en cas de maladie, accident ou arrêt de travail.

Quand il s’agit de l’invalidité, l’avantage est que le contrat de prévoyance adapté aux pédicures podologues, contrairement aux contrats génériques et au régime de base, prend en compte et reconnaît les pathologies spécifiques à votre métier. Si votre régime obligatoire ne vous estime pas invalide, avec le contrat professionnel il en sera autrement. Le contrat de prévoyance viendra donc compléter les 1 490€ du régime obligatoire et vous versera les indemnités supplémentaires que vous aurez choisies au préalable.

Pour la pédicure podologue, la question de la maternité est très importante. En effet la CARPIMKO, comme bon nombre d’autres caisses pour les libéraux ou TNS, ne prévoit aucune indemnité.

Il est donc préférable de souscrire des garanties complémentaires et professionnelles qui soient vraiment adaptées à votre métier. De plus, les cotisations payées dans le cadre des contrats Madelin sont souvent déductibles de vos bénéfices grâce à l’article 154 bis du Code général des impôts. Vous serez donc mieux couverts tout en réalisant des économies d’impôts en déduisant les cotisations de ces contrats de vos charges.

Retenez enfin que les meilleurs contrats Madelin sont totalement adaptables à vos besoins et vos attentes pour couvrir différents types de situations (maladie, invalidité, décès).

Pourquoi souscrire à un contrat prévoyance pédicure podologue ?

Votre âge, votre état de santé, les garanties souhaitées, l’ancienneté de votre installation, votre revenu fiscal de référence, vos objectifs, votre situation familiale, etc, impactent le niveau de garantie nécessaire au titre de votre prévoyance complémentaire.

La personnalisation, c’est la raison pour laquelle vous devriez souscrire à un contrat de prévoyance adapté. Vous pouvez le façonner pour qu’il soit en adéquation avec vos attentes et vos besoins. En plus de la capacité technique du contrat, le rôle du conseiller est tout aussi essentiel car à défaut les garanties sélectionnées pourraient être inutiles et la garantie inadaptée, voire plus grave vous ne serez pas indemnisé comme nous le voyons parfois. Par exemple un pédicure podologue célibataire sans personne à charge n’aura pas intérêt à prioriser le versement d’un capital en cas de décès. Il se concentrera sur l’invalidité pour être parfaitement autonome quel que soit les difficultés auxquelles il pourrait avoir à faire face. C’est toute la valeur ajoutée du rôle de conseiller expert tel que le cabinet Raoult le conçoit.

Pensez aussi qu’un contrat de prévoyance vous couvrira en cas d’accident du travail, ou bien même si vous avez un accident de la route entre votre lieu de travail et votre cabinet de podologie car votre caisse n’interviendra pas.

Choisir une indemnisation selon un mode forfaitaire pour le versement de vos indemnités de prévoyance Madelin, vous permettra aussi de connaître à l’avance le montant de ce qui vous sera versé, indépendamment du niveau de vos revenus réels.  Vous éviterez les difficultés futures inévitables si vous deveniez invalide une année où votre activité était partielle et incertaine car vous toucherez les indemnités prévues au contrat.

Pourquoi les contrats Madelin sont-ils conseillés aux pédicures podologues ?

Ils vous protègent financièrement contre les aléas de la vie, maladie, invalidité, accident du travail, et pour la préparation de votre retraite.

Par exemple en cas de maladie ou d’invalidité, la CARPIMKO vous verse des indemnisations relativement faibles par rapport aux revenus de votre activité. Les contrats Madelin ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandés pour augmenter vos prestations, mais aussi se munir de ressources supplémentaires face à des caisses avec des prestations minimales et des conditions particulières.

Ils sont vivement conseillés pour vous constituer une retraite solide, car vous serez amené à connaître une baisse de revenus après votre départ en retraite, même une fois au taux plein. La retraite versée par la CARPIMKO est actuellement d’environ 30 à 50% des derniers revenus d’activité.

Les contrats Madelin vous aident à anticiper les baisses de revenus que vous pourriez rencontrer durant votre vie professionnelle et votre retraite, mais aussi pour votre famille si malheureusement vous décédiez prématurément.

Est-ce que les assurances professionnelles envisagent toutes les situations ?

En pré sélectionnant des contrats de prévoyance Madelin adaptés à votre métier de pédicure podologue, vous aurez franchi une première étape importante mais pas suffisante. Le fait que ce soit des contrats dédiés aux pédicures podologues est une garantie de plus à l’instar des contrats génériques pour professions médicales et para médicales, qui ne tiennent pas compte des spécificités et des particularités de votre métier.

Ces assurances permettront d’augmenter vos indemnisations si vous êtes en arrêt maladie, ou en invalidité, lorsque vous jugez les prestations de la CARPIMKO trop faibles pour subvenir à vos besoins. Ou bien même lorsqu’elles sont inexistantes.

Elles peuvent aider à prendre un charge un remplaçant en cas de maladie, ou vous verser un revenu supplémentaire en cas de travail à mi-temps. En cas de décès prématuré, une rente pourra être versée jusqu’à l’âge de 25 ans à vos enfants qui font de longues études.

Si vous avez des questions à propos des assurances professionnelles pour profession médicale, dans le cadre de votre activité ou pour votre retraite, contactez le cabinet Raoult sans engagement. Nous serons ravis de pouvoir vous éclairer et vous conseiller.

Comprendre votre protection sociale