Suivez nous :

Psychologue

Accueil CIPAV Psychologue

En tant que psychologue libéral, vous avez des spécificités liées à l’exercice de votre profession qui ne sont pas prises en compte par les régimes généraux et les contrats d’assurance généralistes. De ce fait, le cabinet Raoult a sélectionné des contrats adaptés à votre profession.

Schéma explicatif indemnités assurances complémentaires des Psychologues
Schéma explicatif assurances complémentaires madelin des Psychologues

Que retenir en synthèse de l’indemnisation CIPAV en cas de maladie, invalidité ou décès ?

  • Maladie : Aucune indemnisation n’est versée. Il faut donc prévoir un contrat de prévoyance complémentaire en plus du régime obligatoire à moins de ne pas avoir besoin de revenus.
  • Invalidité : l’indemnisation démarre au 366ème jour après l’arrêt de travail. Il faut au moins être reconnu invalide à 66% de manière permanente et définitive.  Dès lors vous percevrez de 289 € par mois à 1447 € par mois selon votre classe CIPAV. Pour une invalidité totale l’indemnisation ira de 438 € à 2 192 € par mois selon la classe que vous aurez choisie librement et qui détermine le montant de vos cotisations prévoyance CIPAV.
  • Décès : le versement d’un capital de 15 780 € (classe A), 47 340 € (classe B) ou 78 900 € (Classe C) ainsi qu’une rente de conjoint survivant de moins de 60 ans et enfant à charge pour 132 € par mois (classe A), 394 € (classe B) ou 657 € (classe C).

Vous êtes psychologue libéral et vous souhaitez en savoir plus sur votre indemnisation CIPAV ?

En cas de maladie :

Aucune indemnisation n’est versée par le régime obligatoire lorsque vous êtes malade. Il est donc conseillé de prévoir souscrire à un contrat de prévoyance auprès d’une structure dédiée, et ainsi de pouvoir bénéficier de garanties en adéquation avec vos objectifs, vos attentes et vos besoins.

En tant que psychologue indépendant, des assurances professionnelles de prévoyance peuvent vous permettre de percevoir des indemnités en cas de maladie à défaut d’en recevoir de la CIPAV. Vous pourrez également en choisir le montant lors de la constitution de votre contrat Madelin qui devra être adapté à votre métier.

En cas d’invalidité :

L’invalidité correspond à la perte de la capacité normale d’un être humain de façon définitive et irréversible. Elle peut être de type physique, émotionnelle et/ou sensorielle.

L’indemnisation CIPAV est versée à partir du 366ème jour après l’arrêt de travail.

Il faut au moins être reconnu invalide à 66% de manière permanente et définitive suite à une maladie ou un accident professionnel ou non pour bénéficier de la moindre indemnisation. En fonction de votre taux d’invalidité et de votre classe de cotisations, le montant de votre indemnité est différent.

  • Montants pour une invalidité totale ou 100% :
    • CLASSE A : 5 260 € soit 438 € par mois
    • CLASSE B : 15 780 € soit 1 315 € par mois
    • CLASSE C : 26 300 € soit 2 192 € par mois
  • Montant pour une invalidité partielle supérieure à 66% :
    • CLASSE A : 3 472 € soit 289 € par mois
    • CLASSE B : 10 415 € soit 868 € par mois
    • CLASSE C : 17 358 € soit 1 446 € par mois

Les prestations versées par la CIPAV au titre de l’invalidité sont donc faibles comme pour bon nombre d’autres caisses. C’est un réel frein financier pour maintenir votre niveau de vie et celui de votre famille et répondre à tous les besoins. Les conditions pour être déclaré invalide par votre caisse sont étudiées selon votre incapacité sur la base commune à toutes les professions, et non seulement sur votre capacité ou non à exercer votre profession de psychologue. Pour résumer ces propos, elle peut par exemple estimer que vous pouvez exercer une autre activité et donc refuser de vous verser vos indemnités invalidité.

Un bon contrat de prévoyance doit étudier votre incapacité sur la seule base de votre métier de psychologue. L’évaluation dite professionnelle pour le déterminer doit être réalisée par un expert médical indépendant, exclure les références à votre régime obligatoire et à tout autre référentiel. Ce sont des points que vous devez impérativement vérifier avant de souscrire à votre contrat prévoyance psychologue.

En cas de décès :

A quoi correspond le capital décès ? C’est une somme fixe versée par la CIPAV à vos proches immédiatement après le décès, pour subvenir aux premiers besoins et premières dépenses.

Qu’est-ce que la rente conjoint ? C’est la rente, dite de survie, qui est versée au conjoint survivant de moins de 60 ans à condition d’être marié. Elle est viagère, c’est-à-dire versée jusqu’au décès de votre conjoint. Ou elle est versée pour une pour une durée déterminée.

Qu’est-ce que la rente enfant ? On l’appelle aussi rentre éducation. Elle est versée à vos enfants jusqu’à 25 ans maximum, s’ils effectuent de longues études. Elle sert à les accompagner financièrement sur toute sa durée.

Montants
CapitalCLASSE A : 15 780 €
CLASSE B : 47 340 €
CLASSE C : 78 900 €
Rente conjoint et enfantsCLASSE A : 1 578 € soit 132 € par mois
CLASSE B : 4 734 € soit 394 € par mois
CLASSE C : 7 890 € soit 657 € par mois
Rente enfantCLASSE A : 1 578 €
CLASSE B : 4 734 €
CLASSE C : 7 890 €

Psychologue libéral, quelle classe de cotisation choisir pour votre régime de prévoyance obligatoire, la CIPAV ?

Comme nous avons pu le voir, il existe trois classes de cotisations possibles à la CIPAV : A, B ou C. Le psychologue pourra choisir librement sa classe de cotisations. Ces classes permettent de définir le montant de garanties versées étant entendu que les déclencheurs seront identiques quelque soient la classe choisie. Le psychologue ne sera donc pas mieux couvert mais simplement mieux indemnisé en cas d’invalidité lourde ou de décès. Dans tous les cas, l’invalidité partielle et la maladie ne seront toujours pas indemnisés. De facto, nous recommandons de prévoir une cotisation en classe A (et donc de profiter de cotiser à minima soit 76 euros par an) et d’y associer un contrat de prévoyance Madelin avec des garanties complètes et personnalisés à votre activité, objectif et situation familiale. Vous aurez ainsi une protection sur mesure parfaitement adaptée à votre métier et situation tout en évitant les trous de garanties.

Vous pourriez aussi considérer que la majoration de coût annuelle pour passer de la classe A à C étant de 304 € / an, elle en vaut la peine. Dans ce cas, attention à ne pas sacrifier le budget disponible pour votre protection en cas de maladie ou invalidité plus légère car vous ne seriez toujours pas couvert.

Quels sont les avantages d’une assurance professionnelle pour les psychologues ?

La CIPAV est votre caisse de rattachement en tant que psychologue libéral. Celle-ci ne vous versant que de faibles indemnisations voire aucune dans certains cas, une assurance professionnelle permettra de subvenir à vos besoins en cas de maladie ou d’invalidité.

Toutes les spécificités de votre profession sont prises en comptes et reconnues par votre assurance professionnelle notamment pour l’invalidité. Contrairement à votre régime de base, qui lui a des critères très spécifiques et risque de ne pas vous considérer comme invalide si vous pouvez exercer une autre profession. Même si la CIPAV vous estime invalide, les indemnisations restent faibles et vous avez intérêt à vous assurer par vous-même.

En cas de maladie, la CIPAV ne vous verse aucune indemnité journalière, même après un temps de carence. Il sera alors très compliqué pour vous de satisfaire les besoins de votre famille et les vôtres sans revenu financier dans cette situation. Une assurance professionnelle est donc fort avantageuse dans ce cas, et vient en premier soutien de l’adhérent.

Il est donc préférable de souscrire à des contrats complémentaires et professionnels adaptés à votre métier pour vous couvrir. De plus, les cotisations payées dans le cadre des contrats Madelin sont déductibles de vos bénéfices grâce à l’article 154 bis du Code général des impôts.

Pourquoi souscrire à un contrat prévoyance psychologue ?

Lorsque vous adhérez à un contrat de prévoyance psychologue, vous pouvez, mais surtout vous devez le personnaliser au maximum pour qu’il corresponde à vos attentes et à vos besoins. Beaucoup de termes techniques, de conditions sont à comprendre et connaître, mais ne vous inquiétez pas nos conseillers ont pour rôle de vous les expliquer, de vous guider et vous accompagner pour réaliser les choix les plus judicieux pour votre protection et celle de votre famille.

Pensez en tout cas à le personnaliser afin de toucher des indemnisations vous permettant de subvenir à vos besoins tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Le montant d’un contrat de prévoyance ne dépend pas seulement des personnalisations apportées, mais aussi d’un certain nombre de facteurs : votre âge, votre état de santé, les garanties souhaitées, l’ancienneté de votre installation, votre revenu fiscal de référence, vos objectifs, votre situation familiale, etc.

A l’inverse si vous choisissez des prestations forfaitaires pour votre assurance médicale, vous connaîtrez à l’avance le montant de ce qui vous sera versé, indépendamment du niveau de vos revenus ou du montant des prestations du régime de base.

Pourquoi les contrats Madelin sont-ils conseillés aux psychologues ?

Ils permettent de vous assurer un niveau de vie en sécurisant vos revenus lorsque vous êtes malade, en invalidité, ou quand vous serez à la retraite.

Dans un premier cas, ils servent à vous soutenir financièrement dans le cas où la CIPAV verse des indemnités trop faibles par rapport à vos besoins, ou lorsqu’elle n’en verse pas du tout.

Vos revenus peuvent être assez élevés dans votre activité indépendante de psychologue libéral et vous devez savoir que vous serez sûrement sujet à une forte baisse de vos revenus, que l’on estime entre 50% et 70% chez les professionnels indépendants. Vous pouvez pallier cette forte perte grâce aux contrats Madelin et aux options de placements liés, et ainsi continuer de mener un train de vie à hauteur de vos habitudes.

Les contrats Madelin sont des solutions aux problèmes que vous pourrez rencontrer durant votre parcours professionnel, mais aussi pour prévenir la perte de revenu liée à la retraite, et ainsi profiter de la vie de manière générale.

Est-ce que les assurances professionnelles envisagent toutes les situations ?

Du fait que les contrats professionnels envisagent toutes les situations étant donné que c’est vous qui les personnalisez avec votre conseiller expert, nous pouvons vous répondre oui, à condition de pouvoir compter sur un véritable conseiller !

De plus contrairement aux contrats génériques, ils prennent compte de toutes les spécificités liées à votre profession, notamment quand il s’agit de l’invalidité.

Les assurances professionnelles permettront d’augmenter vos indemnisations, ou de les prendre totalement à leur charge, quand la CIPAV ne le fait pas ou partiellement.

Prendre en charge les études de vos enfants si vous êtes victime d’un décès prématuré en leur versant en rente est l’une des garanties possibles. LA rente éducation correspondante peut-être versée jusqu’à l’âge de 25 ans dans le cas de longues études.

Pour bénéficier de conseils et de réponses sur les assurances professionnelles pour psychologue, contactez le cabinet Raoult !

Comprendre votre protection sociale