L’année 2019 débute par une bonne nouvelle pour tous les travailleurs non-salariés affiliés à la Carpimko. Leur caisse de retraite a voté une bonification de leur régime invalidité-décès. Ces nouveaux barèmes vont entrer en vigueur dès la parution de l’arrêté ministériel.

Quels changements pour les TNS affiliés à la Carpimko ?

Lors de sa dernière réunion de 2018, le conseil d’administration de la Carpimko a voté une revalorisation du régime d’assurance invalidité-décès, sans impact sur le montant des cotisations. Ces changements interviennent dans 4 directions. La durée de versement maximale des allocations journalières d’inaptitude est portée à 3 ans, au lieu de 1 an. En cas de reprise thérapeutique, les allocations journalières d’inaptitude totale ou la rente d’invalidité totale peuvent être versées pendant un trimestre supplémentaire. La majoration de l’allocation journalière d’inaptitude totale accordée pour enfants à charge est harmonisée sur celle de la rente invalidité totale. L’ensemble des prestations est majoré de 10 % et le capital décès est doublé.
Ces mesures sont applicables dès le 1er janvier 2019, mais leur entrée en vigueur doit faire l’objet d’un arrêté ministériel, après approbation des montants votés par l’autorité de tutelle. Ces évolutions vont avoir un impact direct sur votre contrat de prévoyance ou mutuelle loi Madelin car les garanties actuelles vont devoir être adaptées aux nouvelles règles d’indemnisation du régime obligatoire.

Quels sont les bénéfices chiffrés des évolutions Carpimko ?

Ces nouveaux barèmes concernent tous les TNS affiliés à la Carpimko, indépendamment de leur secteur d’activité : infirmier ou infirmière, sage-femme, orthophoniste, masseur kinésithérapeute, pédicure podologue, orthoptiste. Il s’agit de montants forfaitaires qui ne tiennent pas compte des revenus d’activité réels. Si vous estimez que ces prestations d’invalidité décès ne vous permettraient pas de conserver votre niveau de vie actuel, il est important de souscrire au plus vite un contrat de prévoyance, de type mutuelle TNS ou mutuelle loi Madelin.

Les prestations pour invalidité totale ou temporaire

Dès que le nouveau régime sera entré en vigueur, vous pourrez prétendre à une allocation journalière totale de 54,78 €/jour à partir du 91ème jour d’incapacité professionnelle totale et temporaire, avec prolongation possible jusqu’au dernier jour de la 3ème année. Des suppléments sont accordés pour charges de famille : 9,96 €/jour pour le conjoint à charge et 16,43 €/jour pour chaque enfant à charge. Une majoration de 19,92 €/jour est possible pour tierce personne supplémentaire. À compter de la 4ème année d’incapacité, une rente de 19 920 €/an peut être versée, avec une majoration de 5 976 €/an pour charges de famille et/ou tierce personne.

Les prestations en cas de maintien du service ou reprise d’activité professionnelle à des fins thérapeutiques

A partir de la date de reprise d’activité, l’allocation journalière d’inaptitude totale peut continuer de vous être versée pendant une durée de 3 mois, renouvelable 2 fois, soit 9 mois au total. Il en est de même pour la rente d’invalidité totale.

Les prestations pour incapacité partielle et temporaire

En cas d’incapacité professionnelle partielle et temporaire égale ou supérieure à 66 %, le versement d’une allocation journalière partielle de 27,39 €/jour est possible à partir du 366ème jour jusqu’à la fin de la 3ème année d’incapacité. Cette mesure constitue une réelle avancée car aucune garantie n’était proposée à ce titre auparavant. A partir de la 4ème année d’incapacité partielle, une rente annuelle de 9 960 € pourra être versée.

Les prestations en cas de décès

Le montant du capital décès est multiplié par deux. Son nouveau montant est de 17 928 € si le bénéficiaire est le descendant ou l’ascendant, de 35 856 € si le bénéficiaire est le conjoint survivant non séparé de droit ou de fait et de 53 784 € si le bénéficiaire est le conjoint avec un ou plusieurs descendants à charge. Cette prestation peut également être versée sous forme de rente. Elle se compose alors d’une rente de survie d’un montant de 9 960 € pour le conjoint survivant non séparé de droit ou de fait et d’une rente éducation de 7 470 € versée aux orphelins à charge de l’assuré décédé.

Faut-il toujours souscrire une assurance professionnelle complémentaire ?

Même si l’augmentation des prestations de la Carpimko ne peut être que saluée, d’autant que ces avantages sont accordés sans hausse des cotisations, les contrats de prévoyance pour TNS restent plus que jamais d’actualité. Les professionnels de santé affiliés à la Carpimko ne souhaitent pas plus que les autres travailleurs non salariés que leurs revenus baissent en cas d’incapacité professionnelle. Le cabinet Raoult, spécialiste de l’assurance professionnelle pour professions libérales, est donc prêt à proposer des contrats de prévoyance totalement adaptés à ces nouveaux barèmes, de façon à sécuriser votre avenir et celui de votre famille.

Quel est le rôle de la Carpimko ?

La Carpimko est la caisse de retraite de plusieurs catégories de travailleurs non-salariés dans le domaine de la santé : infirmier ou infirmière, masseur kinésithérapeute, sage-femme, pédicure podologue, orthophoniste, orthoptiste. Le nombre total de cotisants est d’environ 215 000, avec une moyenne d’âge de 43 ans. Plus de 58 000 retraités disposent de droits propres et environ 5000 de pensions de reversions. Le nombre d’affiliés à la Carpimko bénéficiant des prestations du régime invalidité-décès dépasse les 7000 personnes, avec une hausse de 13 % en seulement 1 an. L’âge moyen des bénéficiaires des prestations d’invalidité-décès est de 50 ans. Plus de 1100 conjoints ont bénéficié d’une rente survie et 940 enfants d’une rente éducation. Environ 200 capitaux décès sont versés chaque année. Si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires sur les évolutions du régime des affiliés à la Carpimko, n’hésitez pas à contacter le cabinet Raoult. Vous pourrez bénéficier de conseils avisés pour souscrire ou faire évoluer votre contrat de prévoyance ou votre mutuelle loi Madelin.