La retraite d’un vétérinaire est calculée à partir du nombre de points acquis. La CARPV gère à la fois le régime de base et le régime complémentaire. La souscription d’un contrat de prévoyance loi Madelin permet de limiter la baisse de revenus liée au départ à la retraite.

De quel régime de retraite les vétérinaires dépendent-ils ?

Les vétérinaires inscrits à l’Ordre national des Vétérinaires dépendent de la CARPV (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires). Le montant des cotisations est déterminé en fonction des revenus nets de l’année en cours. L’une des particularités de la CARPV est qu’elle gère à la fois le régime de retraite de base et le régime de retraite complémentaire. Si votre installation veterinaire est récente, vous n’avez peut-être pas envie de penser déjà à votre retraite. Pourtant, les baisses de revenus sont conséquentes dans la plupart des cas.

Comment est calculé le montant de la retraite des vétérinaires ?

Le calcul de la pension s’effectue en multipliant le nombre de points acquis par la valeur du point. Une simulation CARPV permet d’obtenir une estimation du montant de la retraite. Pour la retraite de base, il existe des décotes et des surcotes en fonction de l’âge de départ et de la durée de cotisation. Pour la retraite complémentaire, le calcul est différent car c’est l’âge qui entre en ligne de compte, et non la durée de cotisation. Il est possible, sous conditions, de cotiser dans une classe supérieure de façon à augmenter le montant des pensions. Une simulation CARPV peut vous aider à y voir plus clair et à mieux anticiper votre cessation d’activité. Le calcul peut s’avérer très complexe si vous avez effectué une partie de votre carrière comme salarié ou comme agent de la fonction publique.

Combien bien préparer sa retraite ?

Si vous envisagez de prendre votre retraite, il est conseillé de contacter votre caisse au moins 3 moins avant la date prévue. Vous devrez en retour fournir tous les documents demandés. Si vous ne souhaitez pas avoir de mauvaise surprise lors de votre cessation d’activité, il vaut mieux anticiper cette étape importante au plus tôt. La retraite des vétérinaires est souvent inférieure à 2000 €, ce qui peut représenter une baisse conséquente de revenus. Si vous souhaitez conserver votre niveau de vie actuel, il est important d’envisager toutes les pistes qui s’offrent à vous, dès votre installation veterinaire.

Comment augmenter la valeur d’une retraite vétérinaire ?

Les contrats de prévoyance loi Madelin permettent d’augmenter le montant de la retraite. Ces contrats sont ouverts à tous les professionnels libéraux. Une simulation CARPV peut vous indiquer quels avantages ce type de contrat est susceptible de vous apporter. Si vous envisagez une installation veterinaire, ce dispositif peut vous faire bénéficier d’avantages financiers tout en préparant au mieux votre avenir. Plus vous souscrivez de bonne heure à une assurance prévoyance, plus le montant des cotisations est réduit.
Le cabinet Raoult, spécialiste des contrats de prévoyance pour vétérinaires est à votre service pour élaborer une solution personnalisée en vue de votre future retraite.